Comment négocier une baisse de loyer avec votre propriétaire pendant une récession

Comment négocier une baisse de loyer avec votre propriétaire pendant une récession

10 novembre 2022 Non Par Bricolage Plus

Les récessions sont difficiles. Un locataire peut avoir accepté un bail de bonne foi dans l’attente d’un revenu continu, mais constater ensuite que les circonstances changent. Un loyer autrefois facile à payer peut soudainement devenir difficile, voire impossible à payer. En conséquence, de nombreux locataires envisagent de demander une diminution de loyer dans des conditions aussi éprouvantes.

Envisager de demander une diminution de loyer n’est pas la même chose que de demander ou d’obtenir une diminution de loyer. Il faut une combinaison d’honnêteté, de planification, de courage et de désespoir pour pouvoir négocier avec succès une réduction de loyer. Si vous avez besoin de réduire votre loyer, voici quelques conseils essentiels pour aborder votre propriétaire avec votre demande.

Les propriétaires trouvent souvent qu’il est préférable d’accorder une diminution de loyer au lieu de forcer un locataire existant à déménager et d’engager ensuite les frais de recherche d’un locataire de remplacement. Les locataires qui sont en mesure de négocier une baisse de loyer sont également épargnés du temps et des dépenses liés à la recherche d’autres locations.

Bien qu’aucun propriétaire ne veuille entendre un locataire dire qu’il n’est pas en mesure de payer le loyer tel que négocié précédemment, pendant les récessions économiques prolongées, les propriétaires sont souvent disposés à faire preuve de flexibilité pour les locataires existants. Si vous n’êtes pas en mesure de payer votre loyer, il est préférable d’être franc avec votre propriétaire, alors soyez prêt à le contacter dès que vous aurez connaissance de votre situation.

Lors de la rencontre avec votre propriétaire, expliquez pourquoi vos revenus ont baissé. Votre employeur peut avoir réduit vos heures, réduit votre salaire ou les deux. Évitez d’être émotif à propos de la situation; discutez-en de manière logique avec votre propriétaire. Les propriétaires expérimentés auront déjà résisté aux ralentissements économiques. Il y a de fortes chances qu’ils comprennent et peut-être même apprécient que vous veniez les voir dès que vous vous rendez compte de la baisse de vos revenus.

Particulièrement pendant les longues récessions, il peut être utile pour vous de vous renseigner sur les tarifs de location d’unités similaires dans votre région. Fournir des comparaisons de taux de location actuels à votre propriétaire peut vous donner une monnaie d’échange supplémentaire.

Si vos recherches montrent que d’autres locataires de votre région paient des tarifs inférieurs pour des logements similaires, cela peut être utile pour négocier un loyer inférieur. Les propriétaires souhaiteront généralement conserver une partie des revenus plutôt que de perdre tous les revenus de votre logement locatif.

Assurez-vous de négocier directement avec votre propriétaire. Si le complexe fait appel à une société de gestion, négociez avec la personne la mieux placée à votre disposition. Munissez-vous d’une preuve de la raison pour laquelle votre revenu est réduit et assurez-vous de leur rappeler que vous avez toujours payé votre loyer à temps dans le passé.