Entretien du jardin et du paysage au début du printemps

Entretien du jardin et du paysage au début du printemps

6 novembre 2022 Non Par Bricolage Plus

Le début du printemps est en fait le moment idéal pour commencer l’entretien du jardin et du paysage. Que votre objectif soit de travailler sur votre propre paysage ou que vous envisagiez d’offrir des services d’entretien au début du printemps à vos clients, voici certaines des choses que vous pouvez faire maintenant pour vous mettre, vous ou vos clients, sur la voie d’un fructueux fleurissent lorsque les beaux jours arrivent.

Lorsque le sol est encore gelé :

Tendez à la structure du jardin : Les tâches d’entretien concernant la structure du jardin sont mieux traitées maintenant, plutôt que pendant les mois plus occupés du printemps et de l’été. La première chose que vous pouvez faire lorsque les températures glaciales disparaissent et que la neige commence à reculer est de vous occuper de vos tonnelles de jardin ou d’autres pièces ornementales. Réparez et repeignez tous les treillis, treillis ou tonnelles qui contiennent des plantes grimpantes ou des matières végétales. Assurez-vous de réparer les trous, les poches lâches ou les lacunes, ainsi que les clous lâches.

Réparez les murs en pierres empilées : les pierres naturelles empilées à sec se déplacent souvent avec les températures froides, la neige abondante et la glace. Non seulement cela donne un aspect moins qu’esthétique, mais cela peut créer des dangers, en particulier pour les jeunes enfants qui jouent dans la cour. C’est maintenant le moment idéal pour repositionner les pierres et stabiliser la bordure pour un look plus sûr et plus beau.

Enlevez le bois mort et les débris des arbres et des arbustes : parcourez et nettoyez tout désordre laissé par la chute.

Taillez les arbres et les arbustes : regardez les arbres et les arbustes sous différents angles, essayez d’attacher de la ficelle aux branches que vous prévoyez d’élaguer pour voir à quoi cela ressemblera une fois terminé.

Inspectez et retouchez le paillis : inspectez le paillis restant de la chute. Avec la fonte des neiges et les vents, il y a de fortes chances que votre paillis ait été lavé et considérablement réduit en profondeur. Vous voulez vous assurer que votre paillis a au moins deux pouces d’épaisseur. Couvrez le sol entourant vos plantes avec plus de compost organique et de paillis (cela peut inclure des feuilles, des copeaux de bois, des aiguilles de pin, de l’écorce, etc.). Le paillis empêchera les rayons du soleil du printemps et de l’été d’aspirer l’eau du sol, laissant vos plantes constamment assoiffées.

Éliminez les parasites et résolvez les problèmes causés par les animaux domestiques : inspectez les nichoirs à la recherche de parasites, nettoyez les débris, frottez l’extérieur extérieur et assurez-vous qu’ils sont solidement fixés au sol. Vérifiez les jardins pour les tunnels ou les monticules de terre créés par les animaux fouisseurs, tels que les spermophiles et les taupes. Selon la dureté du sol, cassez les monticules de terre et nivelez-les en ratissant le sol. Si les tunnels et les monticules se trouvent sur votre pelouse, ils doivent également être nivelés avec un râteau pour éviter tout risque pour la sécurité. Une fois nivelé, le sol exposé peut être réensemencé si nécessaire.

Inspectez les bulbes à floraison printanière : s’il est normal que les bulbes à floraison précoce brunissent, en raison des changements extrêmes de température, c’est le bon moment pour noter où se trouvent les bulbes afin de savoir où planter vos vivaces et annuelles.

Nettoyer les outils : affûter et nettoyer les outils et gratter tout excès de boue et de saleté ; pensez à tremper les outils dans de l’eau tiède si la saleté est incrustée. Utilisez de la laine d’acier pour enlever la rouille. Poncer les bords rugueux des manches en bois et vaporiser les pièces métalliques avec de l’huile de conditionnement. Rangez les outils dans un endroit sec et sûr.

Lorsque le sol dégèle :

Enlevez les couvertures hivernales protectrices : retirez les couvertures des conifères et des arbustes et plantes durables. Laissez les couvertures d’hiver sur les plates-bandes jusqu’à ce que les températures soient constamment plus chaudes.

Creusez et aérez le sol : évaluez le sol et agissez en conséquence. Si le sol est humide, attendez qu’il sèche un peu avant de le remuer.

Fertiliser les arbres et les arbustes : avec toutes les pluies du printemps, les nutriments seront facilement transportés jusqu’aux racines des plantes

Plantez de nouveaux arbres et arbustes : attendez que le temps soit constamment plus chaud avant de commencer.

Endurcissez les semis qui ont été cultivés dans des serres : avant que le temps ne se réchauffe, c’est une bonne idée de pré-germer vos graines, ce qui les aidera à mieux pousser, ce qui vous fera gagner du temps et de l’argent. Vous pouvez le faire en mettant vos graines dans un pot d’eau pour les faire tremper. Les graines pré-germées devront être bien arrosées une fois plantées. C’est aussi le bon moment pour endurcir les semis qui ont été cultivés dans des serres pendant les mois d’hiver.

Coupez les graminées ornementales : Taillez les nouvelles pousses et débarrassez-vous des matières mortes dans le jardin.

…et si vous avez encore envie de jardiner, les légumes comme les carottes, les pois, les épinards et la laitue se portent bien avec le temps frais. De plus, les boutons de célibataire et les coquelicots sont des annuelles qui préfèrent en fait le temps plus frais.