Marteau à rebond – 6 étapes pour mesurer la résistance du béton

Marteau à rebond – 6 étapes pour mesurer la résistance du béton

3 novembre 2022 Non Par Bricolage Plus

Un marteau à rebond est un instrument permettant de déterminer la résistance de la roche ou du béton. Puisqu’il s’agit d’un élément essentiel de la conception structurelle et qu’il est spécifié à des fins de conformité, il est essentiel de connaître la résistance du béton. Ce marteau est également connu sous le nom de marteau de Schmidt en l’honneur de son inventeur Ernst O. Schmidt qui a inventé cet appareil de mesure dans les années 1950.

Le test du marteau de rebond est basé sur le principe que le rebond d’une masse élastique dépend de la dureté de la surface contre laquelle la masse frappe. Lors du test, le boulon d’impact du marteau à rebond frappe la surface du béton avec une force définie. Après l’impact, un corps métallique, le soi-disant marteau rebondit. La distance de rebond est mesurée par un capteur et transmise à l’unité d’affichage sous forme de signal électrique.

6 étapes pour mesurer la résistance du béton avec un marteau à rebond :

  1. Utilisez une meule pour lisser la surface d’essai.
  2. Effectuez quelques essais d’impacts avec le marteau à rebond sur cette surface lisse et dure avant de prendre les mesures que vous allez évaluer. Effectuez un contrôle de cohérence sur l’enclume de test.
  3. Assurez-vous que tous les réglages sont correctement effectués.
  4. Positionner le marteau perpendiculairement à et contre la surface d’essai. Poussez le marteau d’essai de béton contre la surface à une vitesse modérée jusqu’à ce que l’impact se déclenche. Sachez que le piston génère un recul lorsqu’il se déploie. Par conséquent, il est recommandé de tenir le marteau à rebond avec les deux mains, perpendiculairement à la surface d’essai, avant de déclencher l’impact.
  5. Chaque surface d’essai doit être testée avec au moins 12 impacts laissant tomber le plus haut et le plus bas, puis prendre la moyenne des autres. Les points d’impact individuels doivent être espacés d’au moins 25 mm. La norme britannique BS 1881 : Part 202 conseille de tester sur un quadrillage avec un espacement de 20 à 50 mm.
  6. Interpréter les résultats des tests.