Principaux composants d’un tracteur

Principaux composants d’un tracteur

9 novembre 2022 Non Par Bricolage Plus

Les tracteurs sont les bêtes de somme de l’agriculture moderne. Ces machines puissantes et emblématiques, grâce à leur polyvalence légendaire, remplissent de nombreux rôles dans les fermes d’aujourd’hui, du labour à la plantation en passant par le nivellement et la tonte. Mais qu’est-ce qui les motive ? Pour le savoir, examinons quelques-uns des principaux composants des tracteurs d’aujourd’hui.

Moteur

Le moteur est le cœur et l’âme de tout tracteur. Lorsqu’ils ont été inventés pour la première fois, les tracteurs utilisaient des moteurs à vapeur, qui étaient notoirement peu fiables, pour ne pas dire dangereux. Depuis le 20e siècle, cependant, les tracteurs utilisent des moteurs à combustion interne qui fonctionnent avec une variété de carburants, du kérosène à l’éthanol et à l’essence. La plupart des tracteurs modernes fonctionnent aujourd’hui au diesel et au biodiesel. Ces moteurs puissants varient généralement en taille de 18 à 575 chevaux, ce qui leur donne toute la puissance incroyable dont ils ont besoin pour s’attaquer à n’importe quel travail dans les fermes d’aujourd’hui.

Transmission

Le service des tracteurs dans l’industrie agricole a considérablement augmenté au cours du siècle dernier grâce à leur robustesse et leur durabilité légendaires. En raison de leur conception simple mais robuste, de nombreux tracteurs plus anciens équipés de transmissions manuelles sont encore utilisés. Malheureusement, ces transmissions plus anciennes ne sont généralement pas synchronisées, ce qui signifie que le tracteur doit être arrêté avant de changer de vitesse, ce qui peut être très gênant. Les tracteurs modernes, d’autre part, utilisent des transmissions synchronisées ou à variation continue (CVT), ce qui permet non seulement une meilleure efficacité énergétique, mais permet également à la CVT de passer à travers un nombre illimité de rapports de démultiplication efficaces.

Roues et chenilles

Les tracteurs d’aujourd’hui ne suivent pas toujours le design classique, avec deux grandes roues arrière et deux roues avant plus petites. Au fil du temps, différentes configurations ont été développées pour s’adapter à l’environnement dans lequel elles sont utilisées. Par exemple, dans les endroits où les sols sont humides ou lourds, les tracteurs utilisent généralement des chenilles (comme celles que l’on trouve sur une « Caterpillar » ou un réservoir) en raison de leur traction supérieure. D’autres tracteurs modernes sont équipés de quatre roues motrices, soit avec la configuration classique (deux grandes, deux petites) soit avec quatre grandes roues.

Attelages

Les moteurs de tracteur produisent une énorme quantité de puissance, mais pour être utiles, cette puissance doit être maîtrisée. C’est là qu’interviennent les attelages de tracteur. Ils prennent la forme de barres d’attelage, de supports fixes ou d’attelages à trois points et d’attelages rapides qui permettent de transférer la puissance du moteur aux outils qui sont généralement tirés derrière ou à côté du tracteur, et peuvent inclure des accessoires. comme les charrues, les semoirs, les motoculteurs, les faucheuses et bien d’autres.