Qu’est-ce qu’un appareil de commutation et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce qu’un appareil de commutation et comment fonctionne-t-il ?

12 novembre 2022 Non Par Bricolage Plus

L’appareillage de commutation fait référence à l’équipement électrique qui régule le flux d’électricité dans un système électrique. Il est utilisé par les fournisseurs de services publics et les installations privées pour deux raisons : pour éviter les surcharges et les courts-circuits, et pour mettre les circuits hors tension à des fins de test et de maintenance. Les types d’appareillage de commutation les plus connus sont les disjoncteurs et les fusibles, qui interrompent le flux d’électricité vers un circuit lorsque son courant devient trop élevé ; et des commutateurs de transfert de puissance, qui transfèrent la source d’électricité d’un bâtiment d’une source primaire à une source secondaire, comme l’accès à l’alimentation du générateur pendant une panne de courant.

Types de base d’équipement de commutation

L’appareillage est initialement classé en fonction de sa technologie d’interruption, la méthode par laquelle il éteint son arc électrique. En utilisant cette catégorisation, il existe cinq types d’engins disponibles sur le marché actuel : les disjoncteurs d’huile, qui vaporisent l’huile afin d’envoyer un jet d’huile à travers un arc ; les ruptures de gaz (SF6), qui étirent un arc et dépendent ensuite du SF6 pour l’éteindre ; les pauses sous vide, qui éteignent leur arc relativement petit en l’étirant; les coupures d’air, qui utilisent généralement une bouffée d’air pour éteindre un arc ; et les coupures hybrides, qui utilisent plus d’un type de technologie de coupure pour éteindre un arc, comme le gaz et l’air.

Classifications supplémentaires qui affectent le choix de l’équipement

Dans les classifications ci-dessus, il existe des sous-classifications qui déterminent également le type d’équipement installé dans certaines installations et la manière dont il est entretenu. En plus de la technologie d’interruption, les disjoncteurs ont au moins huit classifications supplémentaires : norme d’interruption (fermeture avant coupure/coupure avant fermeture, coupure de circuit ou isolement) ; niveau de tension (faible, moyen ou élevé); type de construction générale (industrielle, utilitaire, marine, etc.); milieu isolant (air, gaz, huile, etc.); mode de fonctionnement (manuel, moteur ou énergie stockée); type de courant (alternatif ou continu); type d’application (transmission ou distribution); et le but de l’opération (isolation, coupure de charge ou mise à la terre).

L’importance de l’entretien des interrupteurs de générateur

Quel que soit le type de disjoncteurs qu’une installation utilise, leur bon entretien est crucial pour la sécurité des travailleurs et la préservation des actifs, car un équipement électrique défectueux est une cause fréquente d’incendies mortels qui détruisent les installations commerciales. Pourtant, une attention particulière est souvent accordée à l’entretien des commutateurs de générateur en raison de leur rôle essentiel dans la production d’énergie de secours, en passant la source d’électricité d’une installation de l’alimentation commerciale à l’alimentation du générateur en cas de panne, et inversement lorsque l’alimentation commerciale reprend.

Dans de nombreux cas, les installations confient la maintenance de leurs interrupteurs à un fournisseur de solutions d’alimentation industrielle spécialisé dans l’entretien des générateurs d’urgence, à la fois avec l’entretien de routine et la modernisation, ce dernier lorsqu’un générateur plus ancien nécessite des mises à niveau technologiques mineures et non un remplacement complet. Pour en savoir plus sur le type d’équipement qui convient à votre installation, contactez dès aujourd’hui un fournisseur de solutions d’alimentation industrielle.